6 Rue Berthollet 75005 Paris 01 47 12 67 74
Contact RDV en ligne

Syndrome de Morton

Introduction

C’est le Docteur Thomas Morton qui a décrit ce syndrome canalaire en 1876. Le syndrome de Morton, appelé encore maladie de Morton, névrome de Morton, ou métatarsalgie de Morton est une pathologie douloureuse de l’avant-pied très fréquente. Le syndrome de Morton concerne essentiellement la population féminine (80% des cas).

Il s’agit d’une « irritation » du nerf plantaire médial entre les 2ème, 3ème ou 4ème espaces inter-métatarsiens. Ce nerf se divise en 2 rameaux à ce niveau pour assurer la sensibilité interne d’un orteil, et externe de l’autre. Le nerf se retrouve enclavé sous un ligament inter-métatarsien (entre les têtes de 2 métatarsiens contigus). Comme il s’agit d’un espace serré (ligament inextensible), il existe une compression du nerf, a l’origine de la douleur. Celle-ci peut irradier sur l’ensemble de l’avant-pied.

Le diagnostic du syndrome de Morton est clinique, dans sa forme typique. Le traitement est d’abord médical si les symptômes sont récents, puis chirurgical en cas d’échec de ce traitement médical, ou si le nerf est devenu volumineux («névrome de Morton »). Le terme névrome  désigne une tuméfaction bénigne nerveuse. Mais il s’agit plus schématiquement d’une «dilacération» développée aux dépens du nerf, du fait de l’irritation. Parallèlement, il peut se développer une inflammation et une fibrose en regard du névrome.

On retrouve différents facteurs de risque comme les hallux valgus (oignons), les griffes d’orteils, les pieds plats ou creux, le port d’escarpins ou de talons hauts, des troubles neurologiques.