6 Rue Berthollet 75005 Paris 01 47 12 67 74
Contact RDV en ligne

Le Footlift

Le Footlift (footlifting ou « Loub job »)

Principe du footlift

 

Il s’agit de prendre en charge une pathologie de type douloureuse survenant sous la plante des pieds en regard des têtes métatarsiennes. Il s’agit essentiellement de patientes portant des talons trop hauts, et trop souvent. Cela conduit à ne plus en porter, or il existe souvent des « dress code », qui en obligent le port. Le Footlift consiste à raffermir le capitonnage plantaire, en regard de la tête des métatarsiens, afin de pouvoir rechausser des talons hauts.

L’autre dénomination du Footlift vient bien des conséquences du port des chaussures à haut talon de type Louboutin sur vos pieds soit « Loub Job ». Il consistait initialement en une injection de collagène ou de silicone. Ce geste est pratiqué depuis les années 1990 aux USA, donc avec un recul assez important sur son innocuité.

Le Footlift ou « Loub job » dérive d’une extension de la chirurgie plastique initialement utilisée afin de raffermir les tissus ou rides du visage par injection d’acide hyaluronique. Cet acide est un des principaux composants de la matrice extracellulaire, qui permet d’assurer un certain agencement des cellules entre elles. Le Footlift consiste donc à une injection d’acide hyaluronique au niveau des coussinets du pied. Le but est de renforcer cette couche graisseuse afin qu’elle reprenne son rôle d’amortisseur. Il pallie aux semelles orthopédiques, qui pourraient soulager la patiente dans des chaussures plates ou à petit talon, mais qui ne s’adapteraient pas dans des talons hauts.

 

Principes théoriques du Footlift

 

On peut estimer la répartition du poids du corps entre talon et avant-pied selon la hauteur du talon de la chaussure :

  • À plat : 70% du poids sur le talon et 30% sur l’avant-pied.
  • 2 cm de talon : 50 % sur le talon et 50% sur l’avant-pied.
  • 5 cm de talon : 30% sur le talon et 70% sur l’avant-pied.
  • 10 cm de talon et plus: 90% du poids sur l’avant-pied (dont sur la tête du 2ème métatarsien).

Du fait de cet hyperappui le coussinet plantaire graisseux s’atrophie, et il ne reste plus de couche amortissante entre l’os et la peau, l’os se retrouvant donc « à nu ». Cette amincissement de la peau se localise précisèment sous la tête du deuxième métatarsien. Il n’existe plus d' »amortisseur », et l’os appuie sur le sol directement.

Prise en charge en consultation du Footlift

 

Il est prouvé que l’acide hyaluronique hautement réticulé est le plus efficace, scientifiquement, dans cette indication. Si l’acide hyaluronique hautement réticulé est d’usage commun en chirurgie de nos jours, sa durée d’absorption, et donc sa durée d’efficacité varie entre 6 et 18 mois. Il diffère par ailleurs, de l’acide hyaluronique utilisé dans les techniques américaines, non résorbable et donc sources de complications.

L’infiltration se déroulera après interrogatoire, analyse de votre marche, examen de vos empreintes plantaires sur un podoscope. On réalisera une anesthésie locale, lors de la consultation. Puis une fois la zone endormie, on infiltrera la zone la plus amincie, et la plus sensible.

Vous remarcherez dès la sortie du cabinet,  avec un simple pansement à garder 3 heures, comme après une prise de sang. Pendant 48 heures, vous allez ressentir quelques gênes, parfois présenter un hématome, et vous devrez porter des chaussures plates. Vous pourrez reprendre la port de vos talons, et vos pratiques sportives au cinquième jour.

Avec le temps en pondérant ponctuellement la taille de vos talons, vos pieds vous feront moins souffrir. A la clinique du pied nous ne le considérons donc pas comme un acte esthétique, mais un réel acte médical de prise en charge de vos gêne et douleur. Cet acte (Footlift) n’est néanmoins pas pris en charge par la sécurité sociale.

Si vous souhaitez un Footlift, merci de réserver 1H de rendez-vous. cela correspond au temps de vous connaître, vous examiner, de réaliser l’anesthésie, que celle-ci agisse, puis de réaliser l’infiltration d’acide hyaluronique.