17 Avenue de Tourville 75007 Paris 01 47 12 67 74
Contact RDV en ligne

Autres pathologies du pied

La voûte plantaire

Pied Plat

Le pied plat ou affaissement de la voûte plantaire : fréquent chez le jeune enfant.
Le traitement : se corrige le plus souvent seul, sinon port de semelles orthopédiques. Il est fréquemment associé à une déviation de la cheville vers l’extérieur (pied plat valgus: quand on regarde la cheville par l’arrière, les orteils latéraux sont exagérément visibles).

Il existe deux types de pied plat :

  • pied plat congénital, présent à la naissance, sans cause réelle et qui disparaitra le plus souvent au cours de la croissance (tissus de la voute plantaire trop mous à la naissance ; en grandissant les tissus vont se raffermir jusqu’à constituer une réelle voûte. On considère un traitement du pied plat en cas de troubles à la marche type chute, mais le plus souvent des chaussures orthopédiques moulées sur mesure suffisent à corriger le problème

 

  • pied plat acquis, à l’occasion de troubles positionnels lors de la croissance, ou déchirure tissulaire, mais aussi une obésité, ou ménopause. Souvent celui-ci est bien toléré, et c’est avec le vieillissement, et une moins bonne adaptation que le patient sera amené à consulter. Dans ce cas-là, des semelles orthopédiques suffisent le plus souvent à corriger le problème.

 

 

Pied Creux

Le pied creux ou exagération de la voûte plantaire (le milieu du pied ne touche pas le sol) : toujours pathologique (dont troubles nerveux à écarter); il ne se corrige pas avec la croissance mais reste souvent bien toléré.

Le pied creux peut se manifester par des douleurs à l’avant ou à l’arrière du pied, des gênes au chaussage, des entorses de la cheville à répétition, des épaississements cutanés.

La prise en charge thérapeutique du pied creux est diverse : pédicurie, semelles orthopédiques, adaptation du chaussage, exercices de rééducation, chaussures orthopédiques réalisées sur mesure, rarement indication de chirurgie.