17 Avenue de Tourville 75007 Paris 01 47 12 67 74
Contact RDV en ligne

Syndrome de Morton

Examens

Les examens sont peu utiles dans les formes typiques du nevrome de Morton, pour lequel le diagnostic doit rester clinique. Néanmoins dans notre époque moderne, il faudra confirmer la suspicion de syndrôme de Morton, avant toute prise en charge thérapeutique. La pratique de radiographies standard permet d’éliminer une pathologie associée.

En cas de doute ou d’intrication avec d’autres pathologies de l’avant-pied, il peut être utile de compléter le bilan par la pratique d’une échographie, examen facile d’accès, mais qui reste un examen de « débrouillage » et dépendant de l’expérience du radiologue, conduisant le plus souvent à la prescription d’une IRM.

L’IRM est l’examen de référence, permettant aisément de diagnostiquer un névrome de Morton, mais aussi une localisation précise.
Une échographie et une IRM normales n’éliminent néanmoins pas le diagnostic, parfois il est nécessaire de répéter l’examen à distance, le temps que la tuméfaction soit visible…

Enfin dans les formes peu communes du syndrome de Morton, la réalisation d’un Electromyogramme peut s’avérer utile. Le neurologue à l’aide d’électrodes de stimulation spécifiques va étudier les vitesses de conduction nerveuse, et les amplitudes de potentiels sensitifs. L’examen pourra être en faveur du diagnostic de névrome de Morton, mais aussi permettra d’écarter d’autres diagnostics possibles.